Kilometre-0.fr

Récit de voyage en camping-car au lac de Garde

Par Martine, le 23/08/2018

Partagez cette recette !

Chose promise, chose due, je vous raconte mes vacances au lac de Garde ou plutôt près du lac de Garde pour que vous puissiez avoir quelques idées si vous décidez d'y aller. Pendant longtemps, nous ne sommes pas allés sur les lacs car on lisait toujours que c'était très compliqué en camping-car en août. Cette année, c'était notre troisième voyage sur les lacs et on a adoré.

La première fois, comme tout le monde ou presque, on avait fait plusieurs lacs en visitant les villes indiquées dans les guides. La deuxième fois, on avait un peu ciblé et cette fois, on a carrément ciblé. Inutile de multiplier les kilomètres quand on a tant de belles choses à voir dans un endroit. Vu le prix de l'essence et des péages, c'est un choix qui nous apparaît de plus en plus judicieux !

Cet article ayant vocation à répondre à plusieurs publics, je vais le séquencer en thèmes pour vous en faciliter la lecture :

1-     de superbes balades à vélo (ou à pied)

Le vélo est le complément idéal du camping-car. Et là, ce n’était que du bonheur tellement on a trouvé de belles balades à faire. Sur ce territoire, vous pouvez faire deux types de balades : des balades très faciles tout autour du lac ou le long des fleuves et des canaux et des balades plus sportives (on a vu beaucoup de locations de VTT à assistance électrique pour les non entrainés). On a choisi la facilité vu la température en août et notre pratique quotidienne (habitant Nantes, on monte un peu mais pas trop).

On peut vraiment saluer le réel effort des italiens pour leurs très belles pistes cyclables sécurisées (la plupart en site propre). Vous pourrez vous arrêter faire des pauses dans des bicigrill ou lieux équipés.

Voici celles que nous avons faites cette année :

La première est superbe, elle longe le fleuve du Mincio du lac de garde (Pescheira) à Mantoue (longueur 42 kms). Vous pouvez prolonger en visitant Mantoue, le parc naturel …. Attention aux indications : le premier jour, nous avons suivi les panneaux de la piste et n’étions jamais le long du fleuve. Après, nous avons compris que les 42 kms étaient le long du fleuve Mincio (en site propre) et qu’il y avait aussi des parcours en campagne (route partagée avec les voitures).

Voici quelques photos pour vous donner envie :

L’arrivée à Pescheira de Monzanbano :

 

Borghetto (un bijou à faire en vélo, à pied, en voiture ….stationnement pour les voitures et les camping-cars dans des parking aux entrées de ville)

Le parco giardino Sigurtà à Valeggio sul Mincio : l’entrée est assez chère (25€ pour deux adultes). Du coup, allez-y le matin pour y passer la journée, avec votre vélo (vélo autorisé dans le parc), votre pic nic, votre drap de bain et votre livre. S’il fait très chaud, vous serez ravi(e)s de profiter d’une belle journée dans un très beau lieu.

Je vous mets le lien d’une vidéo de cette piste cyclable qui vous donnera sans doute envie de la faire ou d’en faire un bout.

 

La deuxième part de Riva del Garda tout au nord du lac et longe le fleuve Sarca. Elle est en site propre et est vraiment très plaisante surtout au bout de quelques kilomètres où on est tout près du fleuve. Je vous mets une vidéo de ce parcours.

La troisième longe Riva. Nous ne l’avions pas visitée il y a deux ans. Si vous voulez faire un peu de sport, vous pouvez prendre la route du Ponale (jollie vue ci dessous) qui vous emmène au lac de Ledro.

Voici une petite vidéo qui vous montre la route du Ponale : à faire à pied ou à vélo. 

Le lac de Ledro (650 m d’altitude) que vous pouvez rejoindre en deux roues ou quatre roues est un joli lac dont vous pouvez faire le tour en vélo en quelques heures, grandes pauses incluses. Dans vos affaires, prévoyez une petite glaciaire que vous pouvez mettre sur votre vélo et une sacoche pour emporter de l’eau et une serviette ou un plaid. Ca vous permettra de farnienter de temps en temps.

Nous avons fait une balade de Bezzecca, près du lac de Ledro au joli petit lac d’Ampola (750 m d’altitude), qui fait l’objet de mesures de protection importante, sans quoi il aurait déjà disparu. Vous pourrez faire une étape au petit musée qui explique l’histoire du lac, présente la faune et la flore …

Ensuite nous sommes redescendus tout près de Garde. Il y a aussi quelques pistes cyclables le long de l’Adige qui mérite le détour. Celle qui longe l'Adige au départ de Volargne est vraiment magnifique.

Juste derrière chez Giuseppe et Floria (voir plus loin, rubrique producteurs), vous accédez au canal. Une piste cyclable vous emmène à Vérone via le canal. Elle n'est pas si jolie mais vous arrivez dans une superbe ville.

Je n'ai pas trouvé une vidéo avec juste des cyclistes. Je vous mets le film de l'inauguration qui vous permettra de voir à quoi elle ressemble.

 

Il y a deux ans, nous en avions fait beaucoup de vélo le long du lac. Parmi les avantages, nous avions noté le petit air qui fait toujours du bien à cette saison, la vue sur le lac, la grande sécurité. Parmi les inconvénients, le partage de l’espace avec les piétons, les poussettes, les promenades de chien qui oblige bien évidemment (et c’est normal) à descendre régulièrement de son vélo (même si l’Italien est de nature très très tolérant).

2- les produits et les producteurs

Quand on va en Italie, on aime rapporter de bons produits et l’Italie fourmille d’excellents produits. C’est quand même le pays où est né le slow food en 1986. On a pris l’habitude de faire le plein lors de nos séjours italiens et à chaque séjour, on enrichit notre carnet d’adresses. J’irai même jusqu’à dire qu’on va souvent en Italie pour faire le plein d’huiles, de vinaigre…

Je vous donne nos bonnes adresses qui sont à proximité du lac de Garde ou sur le trajet (Nantes/Bourg en Bresse/Aoste/lacs).

Sur notre trajet, nous nous sommes arrêtés chez le producteur de riz Giovanni Girino à Casale Monferrato, ville située dans la province d’Alexandrie, dans la région du Piémont. C'est une entreprise familiale dans laquelle travaillent plusieurs générations.

 

Nous avons revu le patriarche qui nous a vanté surtout le riz carnaroli, qu'il mange chaque jour. C'est un riz qui est plus difficile à cultiver d'où l'apparition d'autres riz sur le marché. Il est spécialement recommandé pour le risotto mais il nous a dit qu'il se mangeait avec tout. Quand je lui ai dit que je le cuisinais pour le dessert avec du lait, il a été sceptique. A priori, en dehors de quelques zones montagneuses, le riz au lait n'est pas très apprécié par les Italiens. L'entreprise fait des riz complets, des riz noirs, des riz à salade ....

Nous avons fait un petit détour par Modène pour acheter le meilleur vinaigre qu'on connaisse. Depuis dix ou quinze ans, on ne jure que par celui-ci. L'entreprise bio de Giuseppe Cattani "la casa del balsamico" se situe au 1741 via Emilia Est à Modène. Elle propose du vinaigre balsamique noir, blanc, des vinaigres de réserve et des crèmes balsamiques. Mieux vaut appeler avant d’aller à l’entreprise surtout au mois d’août (fermeture la semaine du 15 août). Vous pouvez aussi commander et vous faire livrer en France. Quand je regarde certains sites qui vendent ce vinaigre, c’est vraiment intéressant d’acheter directement à l’entreprise.

 

A dix ou quinze kilomètres de Pescheira, station réputée du lac de Garde, vous trouverez La cantina (cave) Gozzi à Monzanbano. Vous pouvez y aller en toute sérénité, vous serez reçu par Elisabeth, une Française qui a épousé un des deux frères viticulteurs ou par son mari ou ses enfants qui parlent tous français. Là aussi, l'exploitation de 34 hectares, datant de 1920, est familiale et chacun y apporte sa valeur ajoutée. C'est une entreprise qui s'est reconcentrée il y a quelques années sur la production de vins et qui aujourd'hui élargit sa palette de produits avec les enfants. L'un d'entre eux produit du miel (tilleul, acacia, pissenlit...) et la fille d'Elisabeth cultive des aromatiques et vend des infusions. J'aime bien ces exploitations vertueuses où on ne consomme que le foncier nécessaire et où avec aussi peu de surfaces, on arrive à nourrir plusieurs familles.

Au cours de l'été, des soirées de dégustation de vins sont organisées sur l'exploitation.  Vous payez votre vin et on vous offre à manger. Il y a un groupe de musique voire la chorale locale. Si vous avez la chance d'être dans le coin, allez-y, c'est très sympathique. Et comme la famille est accueillante, elle vous conseillera pour que vous puissiez faire de belles rencontres. Nous étions à une table où il y avait des français, des belges et des italiens.

 

Juste à côté, nous avons découvert cette année une productrice de légumes Km0 (c'est à dire qui vend sa production en circuit court) : l'entreprise d'Artuso Luigi qui se situe via San Nicolo à Ponte sur Mincio. Cette belle découverte a été l'occasion de s'approvisionner en produits locaux non traités pendant toutes nos vacances. La productrice, très à l'écoute, nous a toujours très bien servis. Quand il fait chaud, tout ne se conserve pas. Et bien, là, aucune perte. Elle fait aussi quelques produits longue conservation dont des haricots secs, pois chiches et lentilles. On ne regrette jamais de jouer les écureuils en été.

Autre très bonne adresse près de Garda, Giuseppe et Floria Desto qui tiennent l'agriturismo la Colombara à Gaïum, à Rivoli Veronese vous accueilleront dans ce super lieu (sur le lien, vous pourrez voir les choses à voir dans le coin). Plusieurs options ensuite s'offrent à vous : un verre avec Giuseppe, voire une dégustation de saucissons, un repas sous la terrasse ombragée, l'achat de produits en boutique. Vous pourrez repartir avec leur très bonne huile du lac de Garde, de la grappa, des conserves .... C'est une maison qu'on a eu beaucoup de plaisir à retrouver cette année encore.

 

Cette année, nous avons découvert à Riva del Garda tout au nord du lac de Garde, le Moulin Pellegrini qui produit de la farine de maïs et produits associés depuis 1903. C'est un des rares moulins encore en activités dans le Trentino. Vous y trouverez plein de produits à base de farine : farine, polenta, polenta aux truffes, pâtes … J’y ai même découvert la polenta cuite sous vide si vous voulez en manger pendant vos vacances

 

L’an dernier, nous avions découvert l'exploitation de Miriam Franzoni à Torbole Casaglia qui produit du grana padano car cette exploitation accueillait les camping caristes adhérents de Fattore Amico.  Nous qui avions l’habitude de descendre systématiquement en Emilie Romagne (Busseto*) acheter du parmesan, nous étions contents de trouver un produit de substitution même si ces fromages ne sont pas tout à fait identiques. L’accueil est là aussi très chaleureux. Miriam tient un restaurant qui est fermé en août mais elle continue à vendre en août de très bonnes glaces maison et plusieurs sortes de fromage. On en a acheté plusieurs kilos sous vide pour qu’ils se gardent plus longtemps.  

*pour tout vous dire, Busseto, en Emilie Romagne mérite vraiment un détour surtout si vous ne la connaissez pas. C’est le pays du compositeur Verdi. Il est né à Rocole-Verdi à quelques kilomètres de Busseto, il a passé la première partie de sa vie à Busseto, chez son beau-père dans une maison que vous pouvez visiter en cœur de ville et une partie de sa vie dans une villa située à deux kilomètres du centre. Vous pourrez voir le théâtre Verdi qui a été construit pour lui … Vous pouvez aussi faire tout le parcours Verdi à vélo. C’est une toute petite commune. Et si vous poussez chez Mezzadri (un producteur de parmesan en sortie de ville), vous pourrez acheter du fromage et des produits italiens et si vous poussez à la macelleria de Zibello à quelques kilomètres, vous pourrez acheter des jambons entiers de Parme, du culatello (le cœur du jambon) ou d’autres très bons produits. Je vous dis tout cela car nous avons dû y aller une bonne dizaine de fois et à chaque fois, en dehors de la chaleur accablante et des moustiques, on aime beaucoup le coin et on fait le plein de bons produits.

 

Enfin, près de Bourg en Bresse, sur le retour, nous achetons du comté à la fruitière de Drom. En appelant un ou deux jours en avance, il est mis sous vide par paquet de 500 g. Cela permet de le garder sous vide au frigo un bon moment.

Je ne vous ai pas mis les tarifs car je ne les ai pas tous en tête mais les produits que je vous indique sont d'un bon rapport qualité /prix. Je pourrais vous donner quelques ordres de grandeur au besoin.

3- Lac de Garde et camping car

Ce qu'on préfère avant tout, c’est dormir en pleine nature chez des producteurs, ce que nous faisons depuis de nombreuses années en France (avec le réseau France Passion) et en Italie (avec Fattore Amico). Pas de chance, l’an dernier, Fattore Amico a cessé son activité. Ce réseau italien avait plein de défauts (aucune mise à jour annuelle, des adresses erronées…) mais il avait le mérite d’exister et proposait parfois des lieux assez extraordinaires. J’espère qu’il pourra être repris.

Depuis quelques années, des applications sont venues franchement simplifier la vie des camping caristes. On en a utilisé deux principalement :

Camper life qui recense les aires aménagées, les points de vidange …

Park4nights qui recense toutes les aires, les parkings, les aires de pique-nique …

Et puis comme les Italiens sont sympas, on a quand même dormi souvent sur des exploitations. On achète leurs bons produits et ils nous offrent un cadre agréable et sécurisé (dormir vitres ouvertes en août donne un vrai confort). 

4- Notre trajet : Nantes-Lac de Garde

De Nantes à Bourg en Bresse, on passe par Poitiers, le Blanc, la Châtre, Macon.

Ensuite, on prend l’autoroute et prenons le tunnel du Mont Blanc (tarif  Mont blanc pour un camping car : 59€, un tarif plus avantageux existe pour l’aller/retour mais il faut revenir dans les 7 jours)

Après le Mont Blanc, Aoste et direction Milan par autoroute

 Le diesel a toujours été cher en Italie mais la France est en train de rattraper son retard. Pendant longtemps, les péages français étaient plus chers que les péages italiens. Aujourd’hui, les Italiens rattrapent les Français. Bref, le voyage devient vraiment cher : 1 000€ pour environ 3 000 kms en 2018. 

5- Dernière chose : les outlets dans la région (ou magasins d'usine).

Si vous partez en août, vous pouvez faire de très bonnes affaires dans les outlets puisque c'est la période des soldes. Je vous donne trois adresses où vous trouverez vêtements, chaussures, accessoires, linges de maison ... :

Celui de Novara, Vicolungo, piazza S. Caterina

Celui de Bagnolo San Vito à Mantova

Celui de Franciacorta entre le lac d'Iseo et du lac de Garde

Ces magasins sont ouverts presque tous les jours de 10 h à 20 h (vérifiez les horaires et découvrez les marques présentes en cliquant sur les liens ).
 

Voilà, j'espère que ces informations vous seront utiles. N'hésitez pas à me laisser un message pour partager vos expériences. Elles pourront nous être utiles aussi.

Bonnes vacances italiennes ^^.

 

 

Commentaires :


Marche à suivre pour poster un commentaire

Cliquez sur Commencer la discussion, puis saisissez votre message. Dans la colonne "ou inscrivez-vous sur Disqus", tapez votre nom, votre email, puis cochez la case " Je préfère publier en tant qu'invité". Enfin, cliquez sur la flèche pour valider ! :)